Les poutrelles dans les constructions métalliques

Éléments de gros œuvres, les poutrelles sont essentielles dans l’ossature d’un bâtiment. Elles permettent de maintenir en place toute la structure. Dans le domaine de la construction métallique, elles se déclinent en plusieurs types et s’adaptent à différents usages.

Poutrelles : définition et utilisation

Incontournables dans tous les projets de construction, de rénovation ou d’extension, les poutrelles métalliques se distinguent par la parfaite résistance qu’elles présentent par rapport à d’autres matériaux, comme le bois ou le béton. Ces produits de sidérurgie laminés à chaud sont ainsi constitués d’une partie centrale surnommée « l’âme » dans le jargon. Les ailes ou semelles correspondent quant à elles aux côtés de la poutre. Il faut savoir que ces poutres ont besoin d’être soudées et assemblées lorsqu’elles servent à fabriquer un élément de construction et peuvent être travaillées en compression, en flexion ainsi qu’en torsion.

Utilité de la poutre métallique

Élément porteur dans toutes les constructions, la poutre métallique intervient en tant que renfort, structure ou complément de structure. Elle est employée sur les ossatures lourdes ou légères, les arcs et catènes, les toitures-terrasses, cadres articulés et portiques, cloisonnements ainsi que les fermes. Dès qu’une construction a besoin de poutre horizontale ou de poteau vertical, il est indispensable d’installer une poutre surtout si la charge est très élevée. A noter qu’une fois la construction terminée, il sera impossible d’accéder au poteau métallique d’où l’intérêt de le traiter galvanisé avant son installation, pour se soustraire aux problèmes liés à la corrosion.

Les différents types de modèles

Ces éléments métalliques bénéficient de différentes appellations qui permettent de distinguer chaque profil. On retrouve les poutres IPN ou IPE possédant une forme en I. IPE correspond à un profil européen tandis que l’IPN renvoie à un profil normal. Ensuite, il existe les appellations UAP et UPE qui disposent d’une forme en U et dont les ailes sont en parallèle. Viennent les appellations HEA, HEM et HEB qui présentent des profils en H dotés d’une âme peu élevée ainsi que d’ailes larges. Les poutres en forme de H sont généralement dites « européennes » à larges ailes.

Un type de poutre, un usage

Les différents types de profils correspondent à un usage bien particulier. Les poutres au profil U par exemple servent aux jointures de dalles, pour réaliser les marches d’escalier ou encore dans la réalisation des linteaux en façades et en fenêtres. Les professionnels ayant besoin de créer un linteau de soutènement, une charpente métallique, un appui dalle ou encore des poutres d’ossature auront recours aux poutres IPE. La réalisation de dalles à charges lourdes, d’encastrement de dalles ou encore de renfort et fixation de murs nécessitera l’usage de poutres H. Les poutres IPN pour leur part serviront à créer des dalles ou des charpentes métalliques.

Avantages de la poutre métallique dans les constructions

Résistance impressionnante, rigidité incomparable, longévité… les avantages attribués aux poutres métalliques sont particulièrement nombreux. Comme le métal est très souple, il est tout à fait possible de le travailler sous différentes formes. A l’inverse des matériaux comme le bois, les poutres métalliques n’ont pas besoin d’être traitées contre les insectes, les intempéries ou encore les champignons au fil du temps. Un traitement anticorrosion avant la pose suffira. Par ailleurs, comme elles sont faciles à mettre en œuvre, le gain du temps sur les chantiers est palpable et côté prix, des avantages se ressentent. Il est estimé que les charpentes constituées de poutres métalliques sont moins chères que les charpentes traditionnelles en bois.

Obligations légales

Des normes de dimensionnement, de qualité ainsi que de construction sont à prendre en compte avant de choisir les poutres métalliques. Les poutres en I à ailes inclinées laminées à chaud doivent répondre aux normes NF EN 10024. Celles en I et H fabriquées avec de l’acier de construction sont soumises à la norme NF EN 10034. Les modèles U en acier laminé à chaud répondent aux normes NF EN 10279 avant d’être utilisables sur le territoire européen. Enfin, les poutres IPN produits sidérurgiques doivent répondre aux normes NF A45-209.

Comme on peut le constater, les réglementations autour de ces poutres sont très strictes. C’est pourquoi la mise en œuvre doit être réalisée par de vrais spécialistes offrant toutes les garanties (dommage ouvrage, décennales, responsabilité civile).

0 Comment

Leave Comment