Chaudronnier : un métier peu reconnu mais une demande croissante

Que ce soit pour l’industrie nucléaire, ferroviaire ou pétrochimique. Parfois les entreprises doivent même refuser des contrats faute de candidats. En effet peu de collégiens ou lycéens s’orientent vers ce secteur. Et pourtant ce métier n’a plus rien a voir avec le métier d’antan. Les nouveaux outils tels que la découpe laser ou autre machine ou outillage simplifient les méthodes de travail.
Cependant, ce secteur peine à recruter malgré une offre abondante et les salaires beaucoup plus valorisants

0 Comment

Leave Comment